Partir ou rester?

L'histoire de Johanne*

Résumé de la situation de départ

Johanne* songe à déménager dans une autre ville mais cela implique tellement de choses à considérer, notamment celle de rester en relation avec Henri, son amoureux des huit derniers mois. Comment prendre la meilleure décision, ou à tout le moins, comment faire pour y réfléchir correctement?

J’ai accueilli Johanne alors qu’elle était dépassée par la situation. Elle est venue me voir en demandant du soutien pour mener sa réflexion. Elle a dit avoir besoin « que je décide à sa place » ce que j’ai recadré immédiatement. Je l’ai invitée à me parler de ses valeurs, ses objectifs et ses besoins.

Approche proposée

Étant donné que Johanne se décrit comme une personne analytique, j’ai pensé à une méthode pour l’aider à se déposer dans une réflexion moins douloureuse. Je vous la partage ici :

Étape 1 : Identifiez clairement la décision à prendre

Tout d’abord, prenez le temps de comprendre et de définir précisément quel est le choix que vous devez faire. Il peut être utile de noter les différentes options qui s’offrent à vous.

Étape 2 : Pesez le pour et le contre

Dressez une liste des avantages et des inconvénients de chaque option. Cela vous aidera à obtenir une vision claire des conséquences potentielles de chaque décision.

Étape 3 : Évaluez vos valeurs et vos priorités

Réfléchissez à ce qui est vraiment important pour vous. Quelles sont vos valeurs et vos objectifs à long terme? Assurez-vous que votre décision est en accord avec ceux-ci.

Étape 4 : Obtenez des informations supplémentaires

Si nécessaire, faites des recherches ou parlez à des experts pour obtenir plus d’informations sur les différentes options. Plus vous en saurez, plus votre décision sera éclairée.

Étape 5 : Faites confiance à votre instinct

Écoutez votre intuition. Parfois, notre instinct peut nous guider dans la bonne direction, même si cela ne semble pas logique sur le moment.

Étape 6 : Évaluez les risques et les avantages

Pensez aux risques potentiels de chaque option, ainsi qu’aux avantages qu’elles pourraient apporter. Essayez de trouver un équilibre entre le risque et la récompense.

Étape 7 : Prenez du recul

Dans certaines situations, il peut être utile de prendre du recul et de prendre le temps de réfléchir. Parfois, laisser reposer la décision pendant un certain temps peut aider à avoir une meilleure perspective.

Étape 8 : Parlez à quelqu’un en qui vous avez confiance

N’hésitez pas à demander l’avis de personnes en qui vous avez confiance, mais gardez à l’esprit qu’ultimement la décision doit être la vôtre.

Étape 9 : Visualisez les conséquences à long terme

Essayez de vous projeter dans le futur et d’imaginer quelles pourraient être les conséquences de chaque décision à long terme. Cela peut vous aider à évaluer quelle option est la plus adaptée à vos objectifs.

Étape 10 : Prenez une décision

Une fois que vous avez pris en compte tous les facteurs importants, choisissez l’option qui résonne le plus avec vous. N’oubliez pas qu’il n’y a pas de décision parfaite, mais celle que vous choisissez peut vous conduire vers de nouvelles opportunités.

Déroulement des interventions

Avec Johanne nous étions d’accord : prendre une telle décision s’avère difficile, c’est un processus personnel, et surtout, il est important de trouver la solution qui respecte ces facettes : valeurs, besoins et objectifs.

Nous avons collaboré pendant quelques temps et elle en est ressortie plus confortable et mieux éclairée devant ses choix. Elle se sent légère et soulagée du stress découlant de son inaction et elle mentionne que son sentiment d’impuissance est disparu.

Et vous, si vous étiez Johanne, quelle décision auriez-vous prise?

Une approche neutre
et bienveillante

Reprenez le pouvoir

Lorsque vous êtes confus cela vous donne l’impression d’être engourdi, voire paralysé. Cet inconfort se produit parfois quand vous êtes perdu entre 2 options, par exemple ce que vous aimeriez vraiment et ce qui serait mieux pour vous. Cela survient aussi lorsqu’il y a une différence entre les informations reçues et les interprétations que vous en tirez. Dans tous les cas, être confus c’est comme être assis entre 2 chaises, pas très confo!

Ce genre de situation entraîne toujours des états de tension (physique, mentale et émotionnelle) qui perturbent la clarté de la pensée. 

Chantal Roy - Travailleuse social (T.S.) | Intermotiv

Apprenons à faire connaissance

Planifiez une première rencontre avec moi.

Une petite question pour aider : "Est-ce que cela (le choix, la réflexion, la décision) me rapproche de mes objectifs de bien-être ou m’en éloigne?"

C'est un bon début

Consulter les autres histoires de cas